Les catastrophes et risques naturels constituent un des enjeux majeurs de notre société, aussi bien en France qu’à l’étranger. La compréhension et la gestion de ces phénomènes font l’objet d’une forte demande sociétale et institutionnelle pour répondre aux problématiques de gestion et d’aménagement du territoire. Le master « Aléas Géologiques » forme les étudiants à la compréhension et à la caractérisation des aléas (séismes, volcans, glissements de terrain et instabilités de pente, …). La formation englobe les processus géologiques associés aux aléas géologiques et la dynamique de ces phénomènes, à toutes les échelles de temps et d’espace.

La formation est basée sur trois axes : (1) Observation et caractérisation sur le terrain, (2) Mesure et quantification géophysique, (3) Estimation des aléas et modélisation numérique.

Retrouvez nous sur Instagram et twitter.

Connaissances, savoir-faire et compétences

Le Master Aléas Géologiques offre aux étudiants une formation approfondie en géosciences qui est centrée sur les observations de terrain, la quantification des processus et l’évaluation des aléas associés. En plus des enseignements thématiques, la formation s’articule autour d’un projet professionnel débutant dès le premier semestre et qui se poursuit sur l’ensemble du cursus. Encadré par les enseignants et des professionnels des aléas géologiques, ce projet permet à la fois une mise en pratique immédiate des connaissances et compétences enseignées, et une spécialisation dans une thématique choisie par l’étudiant. Un stage de fin de master (6 mois) viendra clore la formation de l’étudiant en cohérence avec son projet professionnel.

Savoir-faire, connaissances et compétences transverses et spécifiques aux différents aléas naturels, acquis à l’issue de la formation

  • Savoir mettre en oeuvre une démarche scientifique, depuis l’observation in-situ jusqu’à l’interprétation de modèles complexes.
  • Savoir construire un projet ou une étude technique, depuis l’identification des attendus, les observations et leurs analyses, jusqu’aux livrables.
  • Comprendre les mécanismes des aléas géologiques et la géodynamique associée.
  • Savoir analyser les processus géomorphologiques et caractériser les aléas associés.
  • Maîtriser le déploiement, l’acquisition et l’analyse de données géologiques et géophysiques.
  • Connaître les principales méthodes de modélisation numérique, de traitement du signal et d’analyse des données pour les appliquer à des problèmes d’ingénierie géologique.
  • Maîtriser et savoir mettre en oeuvre les calculs d’aléas déterministes et probabilistes.
  • Connaître les bases de l’analyse et de la gestion du risque.

Partenaires, stages et débouchés

Le master est associé à des entreprises, organismes et laboratoires de recherche dans les domaines des aléas et risques naturels, offrant des opportunités de projets, de stages et d’embauches au niveau cadre / ingénieur (bac +5), ainsi que des possibilités de poursuite d’étude (post-master, doctorat). Nous offrons également la possibilité d’un parcours bi-diplômant avec l’Ecole des Mines d’Alès (diplômes de master & ingénieur en 3 ans). Les étudiants particulièrement intéressés par les aléas volcaniques peuvent également postulés pour un semestre Erasmus à l’Université de Rome Tre (Université Partenaire, programme Erasmus +).

Quelques entreprises, organismes et laboratoires associés :

  • Géosciences Montpellier et autres laboratoires de recherche publiques
  • BRGM, IRSN, CEA, INGV et autres organismes publics de recherche, français et étrangers
  • FUGRO France (aléas géologiques, géodésie, géotechnique), CEREMA (aménagement et gestion des territoires, prévention des risques), Fonroche Géothermie, MoHo s.rl., …
  • Cluster TERINOV (regroupement de géo-entreprises régionales)

Atouts de la formation

Cette formation est caractérisée par une double approche combinant observations de terrain et modélisation des aléas.

Nous mettons l’accent sur des savoir-faire de terrain spécifiques au domaine des aléas telluriques (acquisition de données en géomorphologie, en géophysique et cartographie) ainsi que sur des compétences en traitement et analyse numérique de ces informations. Ce dernier aspect regroupe télédétection/SIG, imagerie spatiale et analyses numériques, traitement et inversion des données géophysiques. Les aspects numériques sont aussi présents dans les enseignements sur l’estimation et la modélisation des aléas.

Les aspects « observations et mesures » sont traités spécifiquement lors de différentes journées de terrain dans la région de Montpellier. La formation s’appuie également sur les ressources d’un Learning Lab capable de reproduire, hors-site, l’observation des objets naturels et la prise de mesure. Un stage de terrain à l’étranger (10 jours, Apennins Centraux, Italie) permet d’aborder de manière transverse l’acquisition de données géologiques et géophysiques sur un site sensible aux aléas sismiques et gravitaires. Ce stage permet d’aborder aussi bien les aspects compréhension et caractérisation des aléas que les problèmes sociétaux associés.

La formation aux « outils numériques » est réalisée de manière transverse lors de nombreux travaux pratiques et en e-apprentissage. Ces compétences sont réinvesties lors du projet personnel mené par l’étudiant tout au long de son cursus.

Contenu de la formation

La formation combine les approches théoriques et pratiques centrées sur les aléas sismiques et gravitaires. Une ouverture aux risques volcaniques est abordée en deuxième année et pourra faire l’objet d’un projet ciblé autour de cette thématique pour les étudiants intéressés par ces problématiques. Le semestre 4 est dédié à un stage de 6 mois en entreprise ou dans un laboratoire de recherche (publique ou privé).

Semestre 1 – 30 ECTS

Projet professionnel 4
Outils mathématiques et statistiques 3
Géodynamique 3
Initiation à la gestion du risque 2
Imagerie géophysique 5
Géologie du Quaternaire 3
Traitement et analyse de données numériques 5
Positionnement et télédétection 5

Semestre 2 – 30 ECTS

Projet professionnel 10
Anglais pour les géosciences 2
Cartographie numérique 3
Géomorphologie quantitative 2
Terrain – objets géomorphologiques 3
Processus et dynamiques gravitaires 5
Sismicité et déformation 5

Semestre 3 – 30 ECTS

Projet professionnel 4
Anglais pour les géosciences 2
Stage de terrain: Processus de surface et aléas 7
Forçages environnementaux des aléas géol. 3
Aléas volcaniques 3
Aléas sismiques 3
Aléas gravitaires 3
Modélisation numérique 5

Semestre 4 – 30 ECTS

Stage professionnel en entreprise ou laboratoire

The approach of scientific questioning, particularly adapted to the accomplishment of a thesis is for me a great source of motivation.

Lire la suite

Robin Kurtz

DTRN / Sensibilité aléas géologiques

I learned to be an independent worker and gathered the knowledge in geosciences necessary for my work.

Lire la suite